Technique d’art galactique par Mélyna Leclerc

L’artiste Mélyna Leclerc vous emmène en voyage dans les confins de l’univers avec cette fascinante technique d’art galactique.

Lire plus ci-dessous Voir les produits suggérés

Pas besoin de bien plus qu’un pinceau et de la peinture pour partir en voyage dans l’espace ! C’est ce que vous propose l’artiste Mélyna Leclerc via cette technique fascinante qui vous transportera l’instant d’un coup de pinceau dans les confins de l’univers. C’est parti !


Matériaux :

  • Différents pinceaux (rond dense, rond estompeur, mince à détail, plat arrondi / demi-lune)
  • Peinture acrylique
  • Gesso noir


Instructions :


Préparation :

Mettre 1 à 2 couches de gesso noir. Le gesso permet de bien préparer la surface de travail. Il aide aussi à ce que la peinture acrylique adhère plus facilement sur le support. Une fois le gesso bien sec, je recommande de faire un croquis sur la surface de travail à l’aide d’un crayon de plomb. Cela permet de définir la composition de l’œuvre et de mieux visualiser le travail. Vous pouvez laisser votre imagination faire le travail ou vous inspirer de photos véritables du cosmos. J’aime beaucoup m’inspirer d’une image réelle pour ensuite laisser ma créativité l’interpréter.


Étape 1

La première étape est de faire une couche de fond à l’aide d’une couleur pâle, semi-opaque ou opaque, sur la zone de votre croquis. Appliquer cette teinte en fine couche et en faisant des mouvements circulaires à l’aide d’un pinceau rond, de manière imprécise. Il est important de laisser du noir transparaître au travers de la couleur de fond, car il faut se rappeler que les galaxies et nébuleuses sont formées de gaz, comme nos magnifiques nuages dans le ciel. Elles peuvent avoir des sections opaques, et d’autres transparentes et laisser transparaître le ciel au travers. C’est l’effet que l’on veut reproduire avec une peinture spatiale.


Étape 2

Une fois la couche de base faite, vous pouvez ajouter d’autres couleurs et commencer à construire davantage votre composition d’image. Appliquez vos couleurs avec un pinceau arrondi, en faisant des mouvements circulaires et imprécis. Vous voulez en tout temps garder l’effet vaporeux et gazeux.


Étape 3

Lorsque la première couche d’ombre est faite, je vais utiliser une couleur plus foncée pour accentuer cette profondeur. J’aime utiliser la couleur « gris ombrage transparent » de Golden ou tout simplement du noir qui sera dilué avec un médium fluidifiant ou de l’eau pour le rendre plus transparent. Je vais alors commencer à ajouter des courants d’ombre de manière imprécise, dans les zones d’ombrage travaillées précédemment, en lignes saccadées et brisées, avec cette couleur et un pinceau mince à détail.


Étape 4

Une fois les ombres positionnées, j’ajoute contre ces dernières des courants lumineux avec une couleur plus claire que les couleurs utilisées sur l’œuvre. Il est important d’avoir une couleur suffisamment pâle qui contrastera avec les couleurs choisies. Vous pouvez tout simplement prendre la même couleur de base (utilisée lors de l’étape 1) et y ajouter du blanc, ou prendre une couleur totalement différente. Dans ce cas-ci, j’ai utilisé de l’orange, du jaune et du vert fluo pour mes courants lumineux. Osez et n’ayez pas peur de jouer avec les couleurs !



Appliquer les courants lumineux de la même façon que les courants d’ombrages, soit avec un pinceau fin de détail et des mouvements imprécis et saccadés. Je préfère une ligne imprécise à une ligne droite, qui donne un effet beaucoup plus réel et vivant.


Étape 5

Lorsque vos ombres et lumières sont placées, vous pouvez passer à la touche finale, les étoiles ! Plusieurs techniques sont possibles pour l’ajout des étoiles. Pour toutes ces techniques mentionnées ci-bas, je vous recommande d’utiliser de la peinture assez fluide pour obtenir un meilleur résultat (Golden High Flow, Golden So Flat, DeSerres fluide ou de la peinture à haute viscosité qui sera diluée avec de l’eau ou un médium fluidifiant).

TVous pouvez créer des étoiles de plusieurs façons différentes :

- Positionner les étoiles une par une en trempant un stylet ou la pointe d’un crayon dans de la peinture blanche
- Mettre la peinture blanche sur une brosse à dents et frotter votre pouce sur les poils pour faire éclabousser la peinture sur l’œuvre
- Utiliser le pinceau à éclabousser de Liquitex. C’est personnellement mon outil préféré. Je commence par faire mes éclaboussures avec ce pinceau et ensuite j’ajoute aux endroits désirés d’autres étoiles avec le stylet.


Étape 6

Pour donner plus de lumière aux étoiles, j’aime ajouter un halo lumineux avec de la peinture blanche. Pour ce faire, avec un petit pinceau rond, appliquer une très mince couche de peinture autour du point blanc fait avec une des techniques mentionnées ci-haut. Tourbillonner autour de l’étoile à l’aide de votre pinceau pour en créer un beau halo doux et lumineux.


Astuces

  • Couleur de fond/base : jaune vert
  • Couleur d’accent : vert permanent
  • Couleur d’ombre : noir, gris ombrage transparent
  • Couleur de lumière : vert fluorescent, orange de cadmium, blanc de titane, jaune vanadate de bismuth
  • Étoile : blanc


Référence pour images et inspirations :
https://nasasearch.nasa.gov/search/images?affiliate=nasa&page=1&query=Hubble+image