Les rudiments du vernis

Les vernis sont composés de trois ingrédients : la résine, les plastifiants et le solvant.
Lire plus ci-dessous
Les vernis sont composés de trois ingrédients : la résine, les plastifiants et le solvant.

INSTRUCTIONS :

La résine

La résine donne au vernis sa dureté. Elle peut être d’origine naturelle (dammar, copal, mastic ou colophane), animale (gomme, laque) ou synthétique. Les vernis à base de résine naturelle ont tendance à jaunir avec le temps ou à devenir friables. Les résines synthétiques ont l’avantage de ne jamais jaunir et d’être parfaitement étanches à l’humidité. Les vernis à base de résine dure naturelle, comme la résine dammar, offrent un fini très dur, mais qui aura tendance à jaunir. Les résines synthétiques modernes ont été élaborées afin d’éviter tout risque de décoloration à long terme et constituent un choix sûr.

Le plastifiant

Les plastifiants apportent de la souplesse aux résines dures. L’huile de lin et la térébenthine de Venise sont le plus souvent utilisées.

Le solvant

Le solvant permet de dissoudre la résine et s’évapore au séchage. La térébenthine, l’essence minérale et l’alcool à brûler (l’éthanol) sont les plus courants. Avant d’utiliser un vernis, il est important d’en connaître sa composition. Cette information est essentielle pour nettoyer ou diluer le vernis.