Trois techniques pour vous familiariser avec les couteaux à peindre

Débutez votre pratique sans crainte. À vos couteaux, c’est parti!
Lire plus ci-dessous
Les couteaux à peindre, utilisés avec de la peinture à l’huile ou acrylique, permettent d’apposer des matières solides et de concevoir des couches épaisses pour donner du relief à une œuvre.
Plusieurs peuvent être intimidés par l’idée de se lancer dans le maniement de cet outil. C’est pourquoi nous vous présentons trois techniques utiles pour débuter votre pratique sans crainte.
À vos couteaux, c’est parti!

MATÉRIAUX:

INSTRUCTIONS :

Technique 1 : Peindre au couteau

Le couteau à peindre est un outil fantastique pour créer des images texturées et expressives. Savoir l’utiliser est un formidable atout pour explorer son potentiel créatif. Voici 3 étapes simples pour apprendre à peindre au couteau.

Étape 1 : 
Enduire délicatement le côté plat du couteau de peinture et appliquer sur la toile en pressant fermement la tranche du couteau sur la surface avant de l’étaler vers le bas. Appuyer les doigts contre le bord du couteau pour s’assurer qu’il soit en contact rapproché avec le support. Cette technique est fameuse pour appliquer d’épaisses couches de peinture, mélanger des à plat ou trancher des couleurs en sous-couches selon la quantité de peinture saisie au couteau.

Étape 2 : 
Utilisé de côté, le couteau à peindre est d’une efficacité redoutable pour créer des lignes droites bien nettes. Enduire le bord du couteau dans la peinture et appliquer sur la toile directement sur le côté ou en le faisant glisser vers le haut d’un geste souple. Cette technique est géniale pour peindre des arbres, des brins d’herbe comme des détails fins. La lame du couteau peut aussi servir à gratter les couches de peinture pour créer des effets pleins de profondeur.

Étape 3 : 
Saisir un peu de peinture à la pointe du couteau (dans sa partie incurvée). Appliquer la peinture à partir de la pointe du couteau, sur la toile, dans un geste en arc de cercle, avec un angle de 30 à 45 degrés. Ce geste est parfait pour rendre des formes de nuages ou de feuillages. Ces trois techniques ne sont qu’un aperçu de toutes les possibilités qu’offre la peinture au couteau losange. Expérimenter les mouvements, les angles d’applications, la souplesse de différents couteaux, etc. représente le meilleur moyen

Technique 2 : Mélanger la peinture avec un couteau à peindre

Pour mélanger la peinture sur la palette, les couteaux à peindre ou les spatules sont des outils indispensables. Fabriqués en métal souple ou en plastique, ils sont offerts en différentes formes pour satisfaire tous vos besoins selon vos préférences.

Débuter en mélangeant la peinture sur une surface lisse comme une palette de plastique ou des feuilles cirées. Pour mélanger la peinture, il est préférable de choisir un couteau assez long ou sans coude (partie repliée de l’embout métallique) pour éviter que la peinture mélangée s’accumule trop près du manche.

Saviez-vous qu’il est déconseillé d’utiliser un pinceau pour faire les mélanges : la peinture pénètre dans les poils du pinceau et l’endommage. De plus, cette façon de faire entraîne du gaspillage de peinture.

Étape 1 : 
Prélever une petite quantité de peinture des couleurs choisies avec le dos du couteau à peindre.

Étape 2 : 
Amalgamer les couleurs en étalant, raclant et écrasant la peinture pour faire un mélange uniforme en petit amas.

Technique 3 : Créer de la texture

Les couteaux à peindre peuvent aussi être utilisés pour créer des textures hors du commun dans une couche de peinture épaisse. Il est possible d’étendre efficacement la peinture sur une surface à l’aide d’un couteau. Voici deux options différentes pour mettre en pratique la création de textures uniques.

Option 1

Étape 1 : Étendre une couche de médium lisse et assez épaisse sur le support choisi.

Étape 2 : Avec le couteau choisi, tracer et tapoter la surface de médium pour créer du relief.

Option 2

Étape 1 : À l’aide du couteau choisi, prélever un peu de peinture sur la palette.

Étape 2 : Appliquer la peinture sur le support choisi en appuyant sur le couteau pour étendre la peinture tout en laissant du relief.