Ensemble de base pour peinture à l'huile

Comment composer son ensemble de base pour peindre à l’huile
Lire plus ci-dessous
Comment composer son ensemble de base pour peindre à l’huile.

MATÉRIAUX:

  • Tubes de peinture : couleurs primaires
  • Huile de lin et solvant
  • Sélection de pinceaux en poils naturels
  • Surface à peindre
  • Palette pour mélanger la peinture
  • Spatules
  • Pots de métal ou de verre
  • Chiffons et gants


INSTRUCTIONS :

Pour obtenir un spectre de couleurs complet avec le mélange d’un minimum de couleurs, on vous suggère les tubes de peinture suivants :

  • Jaune citron (ou cadmium clair)
  • Jaune cadmium moyen
  • Rouge cadmium clair (ou moyen)
  • Alizarine cramoisie (ou un quinacridone)
  • Bleu phtalocyanine
  • Bleu outremer
  • Noir d’ivoire (ou de mars)
  • Blanc de titane


Puisque chaque pinceau a une caractéristique particulière, mieux vaut s’équiper d’une variété de grosseurs de pinceau : un gros pinceau plat est aussi essentiel qu’un petit rond. Il est préférable de choisir des pinceaux à manche long et en poils naturels puisque ceux-ci résisteront mieux au solvant. Les pinceaux en soies de porc sont robustes alors que les pinceaux en poils de martre sont plus souples.

Les supports pour la peinture à l’huile sont traditionnellement la toile de coton ou de lin. Comme l’huile peut endommager les fibres d’une toile vierge, il est plus simple de choisir un support déjà préparé au gesso. Les toiles cartonnées et les blocs de papier canevas sont un choix économique pour les esquisses et les études.

Pour mélanger la peinture, les blocs de papier ciré jetable sont très pratiques. Autrement, la palette de bois est plus écologique. On peut utiliser un film de cellophane pour conserver la peinture fraîche sur la palette ou la nettoyer avec du solvant avant que la peinture ne sèche complètement.

La peinture n’est pas soluble dans l’eau. Pour modifier sa consistance, il faut ajouter de l’huile ou du solvant. Le solvant est utilisé pour dissoudre la peinture : il est conseillé de garder à la portée de la main un petit contenant de solvant propre qui pourra être mélangé à la peinture pour faire des couches de fond légers qui sècheront rapidement. On suggère aussi d’avoir à proximité un autre petit contenant de métal avec de l’huile de lin pour fluidifier la peinture pour la création des derniers détails. Prendre note que l’huile ajoutée à la peinture prolonge le temps de séchage de la peinture.

Le solvant est aussi utilisé pour nettoyer les pinceaux. Il est préférable d’employer un contenant de métal ou de verre. Le contenant peut être muni d’une grille lave-pinceaux, d’un support de séchage ou d’un couvercle hermétique (le solvant souillé peut être conservé pour la prochaine utilisation, mais il s’évapore à l’air libre). 

Les spatules de métal sont les mieux adaptées pour la peinture à l’huile et elles existent en une multitude de formes. Elles s’utilisent pour mélanger la peinture sur la palette ou pour appliquer des masses de peinture directement sur la toile.

Il est fortement conseillé de porter des gants ou d’utiliser une crème protectrice spécialisée pour éviter un contact prolongé de la peinture avec la peau. L’huile a tendance à s’étendre sur les manches de pinceaux, sur la palette et sur les mains, et son contact avec la peau est nocif (cette peinture est déconseillée pour les enfants). Par ailleurs, le solvant, même inodore, s’évapore dans l’air et peut irriter les voies respiratoires. Il vaut donc mieux peindre dans un endroit aéré.