Technique de dessin aux marqueurs par Justin Houle

Grâce à cette technique sur TerraSkin, donnez l’illusion d’une illustration produite à l’aquarelle
Lire plus ci-dessous
Drawing technique with markers by Justin Houle

Création d’une illustration sur papier TerraSkin à l’aide d’une technique mixte avec feutres à alcool et marqueurs à base de peinture acrylique. L’utilisation de cette technique sur TerraSkin donnera l’illusion d’une illustration produite à l’aquarelle avec un procédé entièrement fait aux marqueurs.

MATÉRIAUX:

  • Feuille de TerraSkin (papier minéral fait à base de pierre et de résine)
  • Crayon graphite
  • Marqueurs à alcool (les marqueurs Mango ont été utilisés pour l’exemple)
  • Marqueurs à l’acrylique (les marqueurs One4all de Molotow ont été utilisés pour l’exemple)
  • Un pinceau
  • Additif à l’alcool sans couleurs Piñata de Jacquard


INSTRUCTIONS :

Étape 1 : 
La préparation de l’esquisse préliminaire est une étape importante. Bien qu’il est résistant et permet l’application de plusieurs médiums, le papier TerraSkin est sensible à l’embossement. Il vaut mieux préparer l’esquisse initiale au format prévu sur un autre papier, et par la suite le retransmettre sur le TerraSkin. Dépendant de l’épaisseur de la feuille du papier minéral, il est parfois possible de seulement glisser l’esquisse sous la feuille de TerraSkin et de la décalquer.

Étape 2 : 
Après avoir recalqué l’esquisse sur la feuille de TerraSkin, il faudra utiliser les marqueurs à alcool de couleurs pâles pour déterminer les coloris désirés sur l’ensemble du dessin. Elles permettront une transition en douceur des couleurs lors des dégradés.

Étape 3 : 
Graduellement, on apporte les couleurs plus foncées. À ce stade, il n’est pas important de visualiser encore parfaitement le dégradé. Cela permet de voir l’ensemble des couleurs de manière globale et d’amener l’ambiance générale de l’illustration.

Étape 4 :
C’est à cette étape que l’application de la couleur de transition est nécessaire pour créer l’effet du dégradé. L’utilisation de couleurs pastel ou d’un crayon mélangeur est possible. L’avantage du papier TerraSkin est qu’il n’absorbe qu’une très faible partie de la coloration du feutre, ce qui permet de faire des dégradés de manière légère et efficace. Il est recommandé de créer le dégradé lentement et graduellement, car cela évite d’avoir une couleur trop saturée.

Étape 5 :
Quand la saturation et les dégradés sont à résultat désiré, l’utilisation de marqueurs à base de peinture est conseillée. Vu leur opacité, il est possible de les juxtaposer aux couleurs sans voir la coloration du dessous. Pour l’exemple, les marqueurs One4all ont été utilisés. Les marqueurs ayant une belle variété de couleurs vibrantes et de tonalités opaques conviennent parfaitement pour ce type de projet.

Étape 6 :
Le moment trompe l’œil de la technique, le feutre étant en surface du papier TerraSkin, cela nous permet de faire des dégradés, mais aussi de donner une fausse impression d’aquarelle. En utilisant un solvant ou un diluant à base d’alcool (Piñata Extender), il est possible de solubiliser le marqueur pour lui donner l’illusion de l’aquarelle, tout en conservant la couleur vibrante du feutre. Il ne suffit que d’imposer quelques gouttes du solvant sur certaines zones de l’illustration et de frotter légèrement avec un pinceau.

Étape 7 :
La touche finale consiste à mettre un trait noir et blanc qui donnera la forme finale de l’illustration. Cette étape sert à rehausser les contrastes du dessin. Des marqueurs à base de peinture sont utilisés pour bien glisser sur la surface de l’illustration.


ASTUCES

  1. L’utilisation d’un papier graphite de transfert ou d’une table lumineuse permet un retraçage impeccable.
    L’application de couleurs foncées salira les autres couleurs du dessin ; cela peut nuire au résultat voulu.
  2. Les feutres à alcool et à base d’eau sont généralement translucides. La plupart sont à base de colorant.
  3. Les marqueurs à base de peinture gouache, acrylique ou huile sont habituellement opaques, à moins d’un pigment translucide.
  4. Faire des éclaboussures avec un pinceau rigide créera de petites alvéoles sur la surface du dessin, qui peut donner un résultat texturé.