Les médiums et autres additifs pour la peinture à l’huile

Les additifs et les médiums vont modifier la consistance de la peinture, le fini ou le temps de séchage.
Lire plus ci-dessous
Découvrez les différents types d’additifs et de médiums pour faciliter votre pratique de la peinture à l’huile. Les additifs et les médiums vont modifier la consistance de la peinture (pour la rendre plus fluide ou plus épaisse), le fini ou le temps de séchage.

INSTRUCTIONS :

Il existe différents types d’additifs pour la peinture à l’huile : les huiles, les solvants, les médiums et d’autres types de produits (comme les siccatifs, la cire ou le mastic pour créer d’autres effets).

LES HUILLES :

Les huiles sont utilisées comme liant dans les peintures à l’huile. Une fois sèche, la pellicule d’huile forme un film solide insoluble, habituellement assez rigide. Les différentes huiles utilisées sont des huiles végétales, mais elles ne sont pas toutes siccatives (durcissement par oxydation).

1-L’huile de lin

Est employée fréquemment comme médium pour l’huile. Elle est d’ailleurs la base de la majorité des couleurs vendues en tube. Cette huile est la plus siccative (sèche le plus rapidement). Elle offre une bonne transparence et donne un fini lustré aux couleurs. Cependant, en plus d’être foncée à l’état liquide, l’huile de lin a tendance à jaunir. On l’évitera pour faire des mélanges avec des blancs ou des couleurs pâles.

L’huile de lin clarifiée ou purifiée est une huile de lin décolorée. Elle a les mêmes propriétés que l’huile de lin régulière, mais avec une couleur moins prononcée. Le procédé de clarification ou de purification permet d’enlever les impuretés de l’huile. L’huile de lin clarifiée est également la plus siccative des huiles.

Astuce : L’huile de lin jaunit avec le temps, et plus rapidement à la noirceur. Il est donc recommandé de laisser les œuvres ou les flacons d’huile à la lumière naturelle.

2- L’huile de lin polymérisée (stand oil, standolie ou huile de Hollande)

Est une huile de lin bouillie qui a la consistance du miel. On l’emploie diluée pour peindre les glacis et dans la composition de plusieurs médiums. Elle sèche lentement, mais le film de peinture devient résistant et ne retient pas les coups de pinceau. Elle ne jaunit pas comme l’huile de lin crue.

3- L’huile d’œillette (poppyseed oil),

Extraite de pavot, est plus pâle que l’huile de lin et n’a pas tendance à jaunir. Elle sèche beaucoup plus lentement mais demeure fragile et peut craquer avec le temps. La plupart des huiles de couleurs bleues sont fabriquées avec cette huile.

4- L’huile de carthame (safflower oil)

Est pâle, elle fluidifie les couleurs, donne du brillant aux films de peinture et ne jaunit pas. Elle sèche plus lentement que l’huile de lin. Elle est souvent utilisée dans la fabrication des couleurs claires.


MÉDIUMS:

Les médiums à peindre sont élaborés à partir d’huiles, de solvants et de résines. Les formules de séchage rapide comprennent une petite quantité de siccatifs qui accéléreront le séchage de la surface de peinture. On peut employer ces médiums dans les proportions désirées sans craindre de mauvaises réactions de la couche de peinture.

1-Les médiums à peindre

Permettent de fluidifier la couleur, tout en rehaussant l’éclat. Selon le type de médium à peindre, il peut ralentir le temps de séchage et il ne jaunit pas. Il peut être utilisé pour les glacis.

2- Le médium à séchage rapide 

Améliore la fluidité et la vitesse de séchage des couleurs à l’huile. Il permet l’ajout de couches plus rapidement et résiste au jaunissement.

3- La térébenthine de Venise

Est utilisée seule ou mélangée avec la térébenthine régulière. Elle produit un film dur et lustré semblable à une peinture émaillée. Idéale comme médium pour les glacis, elle peut également être ajoutée aux vernis « maison » comme agent plastifiant.

4- Le médium à la cire froide

Ne contient pas d'huile. La surface de peinture faite à partir de médiums à la cire aura une dureté de bougie à la cire d'abeille. Il peut être appliqué comme vernis ciré sur une peinture à l'huile sèche.

5- Les médiums en pâte

Donnent du corps à la peinture et permettent de travailler en épaisseur pour créer des textures et des empâtements. Leurs principaux ingrédients sont des cires, des mastics ou des gels. Les médiums d’empâtement permettent d’augmenter la quantité de peinture pour l’appliquer en couches généreuses de façon économique.


AUTRES TYPES D’ADDITIFS :

1-Le siccatif de courtrai

Est considéré comme le plus puissant des siccatifs, et il favorise le séchage en profondeur des couches épaisses.

2- Les Liquin de Winsor & Newton

Est un médium qui ne jaunit pas, sèche rapidement et donne une grande transparence aux couleurs. Il est à base de résine alkyde. Il peut être employé comme médium à tous les stades d’un tableau et il est tout indiqué pour réaliser des glacis. Les liquin sont disponibles sous forme fluide, gel ou pâte.