ArtResin est pluridisciplinaire !

Il peut servir tant à recouvrir et protéger vos œuvres d’art et photos que fabriquer des bijoux, ou faire de la sculpture. Grâce à sa protection anti UV, son stabilisateur anti-jaunissement et sa composition non-toxique, c’est la résine qui respectera et conservera au mieux vos œuvres.

MAGASINEZ

Nous répondons ici aux 7 questions les plus fréquentes au sujet de la résine.

Article rédigé par Pascale Simard — Directrice de magasin (DeSerres Galeries de la Capitale et DeSerres Hamel) et spécialiste en résine !


1. Est-ce que ArtResin est sans danger ?
La résine est-elle adaptée à un usage alimentaire ?

Une fois durcie, la résine ArtResin est sans danger si elle entre en contact avec de la nourriture. On peut par exemple la retrouver sur un rebord d’assiette, sur le contour d’une tasse, etc. Cependant, il est recommandé de ne pas la mettre dans des zones qui seraient fréquemment en contact avec des ustensiles, car cela pourrait abîmer la résine au fil du temps.

2. J’ai des bulles dans ma résine.
Pourquoi cela arrive et comment les enlever ?

Les bulles apparaissent souvent lors de l’étape du brassage ; c’est un phénomène tout à fait normal qui se produit lorsque des particules d’oxygène intègrent le mélange. La résine ArtResin possède une composante qui favorise la migration des bulles vers la surface afin de les faire éclore et disparaître.

Or, l’utilisation d’un fer à embosser permet d’éliminer complètement les bulles et d’obtenir un fini ultra clair. Pour un résultat optimal, on termine en utilisant la torche au butane de marque ArtResin afin de brûler toute particule de poil ou de poussière qui pourrait se déposer sur le dessus du projet avant que la résine n’ait durcie. On termine en s’assurant de bien protéger l’œuvre pendant le séchage, et le tour est joué !

3. Ma résine a un fini opaque. Pourquoi et comment faire pour l’éviter ?

Souvent, le fini mat ou semi-opaque provient de l’usage d’un moule en plastique. Il est recommandé d’opter pour des moules en silicone afin de contourner ce problème. Une couche de finition avec de la résine au fini mat appliquée au pinceau par-dessus le projet initial peut redonner une touche de brillance. Cependant, si la couche durcie est vraiment opaque, il sera impossible de retrouver la transparence souhaitée. Il faudra alors vérifier s’il ne s’agit pas plutôt d’un problème de bulles d’air qui seraient restées prises dans le mélange avant le durcissement.

Ce phénomène est amplifié si la résine est froide (<23-25 °C) avant d’être mélangée. Il est possible de plonger les bouteilles (résine et durcisseur) bien fermées dans de l’eau chaude pendant 10 minutes avant de procéder au mélange, mais cela diminuera le temps de travail alloué avant le durcissement de 10 à 15 minutes, ce dernier étant initialement de 45 minutes.

4. Ma résine reste collante. Pourquoi et comment faire pour l’arranger ?

La résine ArtResin doit être mélangée à parts égales (résine et durcisseur). Si la proportion (50 %/50 %) n’a pas bien été respectée, ou si les deux parties n’ont pas bien été brassées ensemble afin d’obtenir un mélange homogène, le mélange final ne durcira pas correctement et demeurera collant au toucher.

Il est alors possible de sabler la surface collante, d’essuyer avec un linge humide et de couler une nouvelle couche de résine par-dessus la première, en s’assurant que la résine sera parfaitement homogène et mélangée à parts égales cette fois-ci.

 
5. Comment doser ma quantité de résine pour couvrir ma peinture ?

Sur une surface plane, la résine ArtResin se nivellera automatiquement à une épaisseur de 1/8 po.

Le site web de ArtResin possède un calculateur qui procure toute l’information pour évaluer la quantité nécessaire de résine en fonction de la superficie à couvrir pour réaliser le projet.

Lien du calculateur : cliquez ici

 
6. Comment éviter les trous dans le fini de ma résine ?

Les trous sont souvent causés par un corps très gras et encore humide sur la surface initiale. Bien que la résine ArtResin soit polyvalente et puisse être appliquée sur de nombreuses surfaces peintes avec des produits à base d’eau ou à base d’huile, la couche finale doit absolument être sèche et non huileuse. On observe souvent des trous dans les projets de résine appliquée par-dessus du pouring (coulage acrylique), car de l’huile de silicone est fréquemment utilisée avec cette technique et cette dernière ne sèche pas complètement.

Pour contrer cette problématique, Il est donc recommandé d’attendre que la couche de peinture soit sèche, puis de nettoyer soigneusement la surface à l’aide d’un chiffon doux humide et un peu de dégraisseur (ex : savon à vaisselle Dawn).

On termine en s’assurant de bien retirer tout résidu de savon, puis on peut ensuite couler la résine. Si, malgré ces précautions, des trous sont constatés après le séchage, il est possible d’utiliser un papier sablé de grain 80, d’essuyer, puis de verser à nouveau un peu de résine bien mélangée dans l’espace à combler.

7. Est-ce que la résine jaunit ?

Toutes les résines finissent par jaunir avec le temps, malheureusement. Cependant, la résine ArtResin est fabriquée à partir de produits de conversation de grade muséal afin d’assurer que le fini clair et transparent soit préservé pendant plusieurs décennies.

Contrairement à la plupart des résines qui contiennent uniquement un stabilisateur UV qui aide à retarder le jaunissement, la résine ArtResin contient également un additif avancé appelé le HALS (Hindered Amine Light Stabilizer) qui arrive à contrôler le processus de jaunissement avant qu’il ne débute. Plusieurs facteurs environnementaux peuvent contribuer au jaunissement de la résine, tels que le type d’éclairage, la température, etc. Il faut aussi utiliser de façon parcimonieuse la torche avant l’étape du durcissement, car la chaleur puissante de cette dernière peut contribuer à accentuer l’effet jaunissant.


Vous avez d’autres questions ? Consultez la FAQ sur ArtResin.com