Une oeuvre florale avec les acryliques SoFlat de Golden - Par Claire Desjardins

Bienvenue dans mon atelier ! J'ai reçu quelques acryliques SoFlat de Golden à essayer. Allons-y.
Lire plus ci-dessous Voir les produits suggérés
Floral Painting Using Golden SoFlat Acrylic Paints - By Claire Desjardins
Bienvenue dans mon atelier ! J'ai reçu quelques acryliques SoFlat de Golden à essayer — je vais donc les utiliser pour créer une œuvre florale abstraite. Allons-y.

MATÉRIAUX:

  • Toile apprêtée ou panneau de bois (toute taille)
  • Peintures acryliques SoFlat de Golden (couleurs de votre choix)
  • Vaporisateur d'eau
  • Médium mat Liquitex
  • Vernis mat Liquitex
  • Contenant en plastique propre et vide avec couvercle (p. ex. un vieux pot de yaourt)
  • Pinceaux de toutes tailles (les poils synthétiques et plus rigides sont meilleurs pour travailler les peintures épaisses sur toile)
  • Palette
  • Marqueur acrylique (pour signer)




INSTRUCTIONS :

Avant de commencer, voici un petit avertissement : les trois premières étapes peuvent être particulièrement salissantes. Assurez-vous donc de travailler dans un espace bien protégé, ou qui vous permet de peindre (et d'éclabousser !) librement.  

Après avoir expérimenté les peintures SoFlat, j'ai constaté qu'elles étaient beaucoup plus fluides que prévu — presque comme les peintures à faible viscosité, mais pas aussi liquides que les acryliques fluides. Ces peintures présentent une finition velours, ainsi qu’une concentration pigmentaire élevée pour des couleurs vives.

Étape 1 :

Pour ce projet, j'ai utilisé une petite toile. Je voulais créer un fond, et comme les peintures sont mates, j'ai opté pour un fond mat (médium mat Liquitex).

Étape 2 :

Pour la couleur du fond, j'ai choisi le bleu (mais vous pouvez choisir la couleur que vous voulez !).

Dans un contenant en plastique, j'ai mélangé une petite quantité de peinture SoFlat avec le médium mat. J'ai rempli le fond avec environ 1 po de médium, puis j'ai ajouté environ 1 cuillerée de peinture, pour commencer.

*Conseil : Vous pouvez toujours ajouter de la peinture plus tard si la couleur n'est pas assez foncée. En ajoutant moins de peinture, le mélange devient un peu plus transparent, ce qui peut aussi être intéressant.

Étape 3 :

Mélangez la peinture et le médium jusqu'à ce que tout soit homogène (plus de marbrures). Le mélange devrait avoir la même consistance qu'une sauce.

Étape 4 :

Versez le mélange sur votre toile (c'est ici que les choses peuvent devenir assez salissantes !) Tenez la toile à deux mains et inclinez-la, en déplaçant la peinture. Essayez de garder la peinture sur la toile pour éviter qu’elle ne coule par terre.

Étape 5 :

J'ai mouillé les bords de ma flaque de peinture pour les adoucir. Cela crée un beau dégradé !

Étape 6 :

Une fois satisfaite de mon coulage bleu, je l'ai laissé sécher toute la nuit.

*Note : L’utilisation d’un ventilateur pourrait créer des craquelures dans l’acrylique. Je recommande donc de laisser sécher votre œuvre à l’air libre, mais, même si des craquelures apparaissent, vous pouvez simplement les intégrer à votre travail. La créativité n’a pas de règles !

Étape 7 :

Une fois sec, j'ai peint quelques formes blanches sur mon fond bleu (sachant que, plus tard, j’allais rajouter d’autres couches de blanc pour le faire ressortir encore plus).

Étape 8 :

J'ai ajouté des tiges et des feuilles à mes fleurs imaginaires avec un agréable jaune-vert, une couleur qui, selon moi, créait un joli jeu de contraste avec le fond bleu. J'ai ensuite ajouté du rose et j’ai mouillé un peu les bords pour adoucir ces couleurs.

Étape 9 :

J'ai continué à travailler mon œuvre jusqu'à ce que je sois satisfaite du résultat. Je l’ai de nouveau laissé sécher toute la nuit. Si vous peignez sur des couches humides, vous risquez de brouiller les couleurs. Il est donc important de savoir quand prendre une pause.

Étape 10 :

Une fois sec, j'ai revisité mon tableau avec des couleurs encore plus vives : rouges, oranges et jaunes. J'aime utiliser les couleurs telles quelles, mais il m'arrive aussi de créer mes propres teintes sur une palette. J'ai utilisé des pinceaux de tailles différentes pour obtenir une variété de formes et de tailles.

Étape 11 :

J'aime prendre en photo les différentes étapes de mon processus créatif, afin de pouvoir m'y référer plus tard. Les peintures peuvent parfois bouger en séchant, ce qui peut entraîner des surprises !

Étape 12 :

Quand je suis revenue à ma toile sèche, j'ai voulu voir comment les peintures SoFlat apparaissaient sous la lumière du soleil. J'ai donc sorti ma toile et je l'ai tendue vers le ciel : Golden est fidèle à sa parole, ces peintures ne sont pas brillantes ! J'adore la douceur des couleurs éclatantes.

Étape 13 :

Et maintenant pour la dernière étape : le vernis. J’applique un vernis sur mes toiles afin de les protéger contre la poussière et les égratignures. Pour ce projet, j'ai utilisé le vernis mat Liquitex afin de conserver l'aspect mat des peintures.

J'aime utiliser un pinceau propre et large à poils synthétiques pour appliquer le vernis. Le truc avec le vernis, c'est de l'appliquer rapidement (ne vous arrêtez pas pour vérifier vos courriels, ne répondez pas au téléphone, appliquez le vernis !) Il sèche assez rapidement, et si vous essayez d'appliquer du vernis humide sur du vernis collant (pas encore sec), vous obtiendrez des traces de pinceau.

Assurez-vous qu’il n’y ait pas de poussière, de peluches ou de petits insectes dans votre environnement, car si l'un de ces éléments se retrouve sur votre toile alors que le vernis est encore humide, il y restera !

Étape 14 :

Après avoir signé mon œuvre terminée (j'aime utiliser des marqueurs acryliques), je la photographie sur un mur blanc. Il faut photographier la toile de face, afin qu'elle paraisse égale des deux côtés. Il est également important d’avoir un bon éclairage, pour que les couleurs soient aussi précises que possible. Un éclairage naturel est préférable.