Stephanie Coleman

« Toujours repousser les limites de ce que vous faites. Même si parfois c’est difficile, il ne faut jamais s’arrêter de créer ! »
@mezari_atelier https://mezari.ca Voir les œuvres de Stephanie

Stephanie Coleman est une artiste-sérigraphe canadienne qui allie passion du dessin et amour pour le textile. Au contact des arts depuis sa tendre enfance, elle vit pour sa passion.

L’art pour Stephanie c’est toute sa vie, comme si elle avait signé un pacte, c’est sa raison d’être. L’artiste sérigraphe grandit à Clearwater au nord de la Colombie-Britannique. Petite ville dans laquelle il n’y a ni magasins d’art ni musées. Elle a toujours été en contact avec des pratiques artistiques comme le dessin ou la peinture. Cet héritage lui vient de ses parents qui lui transmettent leur savoir. Elle commence le dessin à 5 ans avec sa mère, s’inspirant principalement des objets de la maison et de la nature. Quelques années plus tard, son père l’initiera à la sérigraphie : « Il avait son atelier dans le sous-sol de la maison, et y imprimait des t-shirts pour l’équipe de volleyball. C’était ambiance DIY ». Son premier contact avec l’art se fait à travers les livres de Matisse et Van Gogh. « J’étais tellement impressionnée par la beauté de leurs œuvres ». C’est à 16 ans, au Chicago Art Institute, qu’elle découvre en vrai les toiles de ces peintres qui ont bercé son enfance.

Influencée par un long séjour au Japon et le père des « Arts & Crafts » William Morris, et passionnée par l’époque victorienne, elle crée des œuvres délicates qui s’inscrivent dans votre quotidien. 

Processus de création
Pour la jeune sérigraphe établie sur la rue Duluth à Montréal, se lancer dans une carrière artistique professionnelle n’était pas une évidence : « J’ai longtemps eu peur de pratiquer en tant qu’artiste professionnel. Peur de la solitude du studio et peur du succès, mais l’art m’a trouvé ». Son studio, elle l’a pensé et aménagé comme un temple dédié à sa création, à la sérigraphie. Pour éviter les distractions, elle privilégie le matin pour créer. Elle aime faire des installations : « Voir mes œuvres en contexte me donne de l’énergie ». Pour booster sa créativité, elle étudie l’histoire de l’art, les techniques et le savoir-faire, comme les techniques de création du papier peint en 1700, et l’histoire de la sérigraphie. « Avoir une base d’histoire conceptuelle est essentiel pour mes illustrations. Cela donne de la profondeur à mon travail et inscrit mes œuvres dans un contexte. » 



Technique

Stephanie travaille beaucoup le noir et blanc et aime jouer avec les couleurs des encres. Elle utilise des encres à base d’eau auxquelles elle ajoute des pigments. Elle aime les possibilités et libertés que cela lui procure dans sa création. On reconnait sa technique aux lignes très fines qu’elle imprime sur du textile : « Ce sont les détails qui font la différence. » 

Crédits photos: Portrait, studio and process shots: Carrie MacPherson / Toile de Ville Wallpaper and Montreal Teatowel photo: Sebastian Tamayo / Linen wallhanging photo: Stephanie Coleman

Les œuvres de Stephanie

Nos experts DeSerres

Découvrir

Des créatifs inspirants

Découvrir
Retour à Espace Créatif