La grève des postes n’affectera pas le transport de vos achats, sauf pour les cartes-cadeaux. Nous livrons avec Canpar.

lead_in_about_fr

DeSerres, créatif depuis 1908

Destination phare de tous les créatifs, DeSerres est la référence en matière de créativité. Forte d’une expertise unique acquise sur trois générations, l’entreprise familiale inspire sa clientèle à laisser libre cours à son imagination et l’accompagne à travers ses différents projets. DeSerres prône l’originalité, l’audace et la débrouillardise. Parce que chaque jour nécessite qu’on y apporte une touche de magie pour révéler ses plus belles couleurs. Parce que la vie est un canevas.


Famille_DeSerres

 

Notre histoire

2018 : La liberté de créer

Plus que jamais, DeSerres offre à chacun la liberté de créer, en se parant d’un nouveau logo pour ses 110 ans.

2017

Le CQCD (Conseil québécois du commerce de détail) honore M. DeSerres de son Prix hommage bâtisseur.

2010 à aujourd’hui : Expansion de la créativité !

Ouverture des magasins Grandview, Vaudreuil, Pickering, Lachenaie, Hamel, Richmond Hill, Drummondville et Boucherville.

2010

Lancement du site web transactionnel

2004

Roger DeSerres (fils du fondateur) s’éteint.

2000 : Toujours plus créatif !

DeSerres ouvre 16 magasins : Oakville, Chicoutimi, Laval, Sherbrooke, Saint-Hubert, Trois-Rivières, Québec, Marché Central, Alexis-Nihon, Pointe-Claire, Boisbriand, Saint-Léonard, Gatineau, Brossard, Edmonton et Ottawa.

1995

Acquisition de 5 succursales Loomis.

1994

Acquisition du Foyer Artistique DeSerres acquiert Le Foyer Artistique, une chaîne spécialisée dans le matériel pour artistes comptant 13 magasins et plus de 200 employés. Ces magasins prennent le nom de DeSerres quelques années plus tard.

Les années 80 :
Acquisition et expansion
1989

Création de la Chaire de commerce Omer DeSerres de l’École des hautes études commerciales de Montréal. La chaire est toujours en place aujourd’hui.

1988

Acquisition de Loomis & Toles. Il s’agit d’une première incursion de la bannière DeSerres à l’extérieur du Québec.

1986

Acquisition de Trottier et Lizotte et du Pavillon des Arts.

1975 : Arrivée de Marc DeSerres

Marc DeSerres, petit-fils du fondateur, se joint à l’entreprise. Le jeune Marc est convaincu que le futur de DeSerres réside dans le matériel pour artistes, un marché qui montre plusieurs signes de croissance.

1950 : Premier rayon de matériel pour artistes

De nouvelles occasions d’affaires se présentent avec le déménagement de l’École des arts appliqués de Montréal près de la succursale du centre-ville. Les années 50 voient naître le premier rayon de matériel artistique et graphique de DeSerres.

1940 : Diversification

Omer s’éteint en 1949, laissant son fils Roger, 34 ans, responsable des sept succursales. Malgré les difficultés de l’après-guerre, les succursales poursuivent leur expansion et leur diversification pour offrir un peu de tout, des articles de sport aux petits appareils électroménagers.

1930 : Arrivée de Roger DeSerres

Fils aîné d’Omer et diplômé de McGill en commerce, Roger intègre l’entreprise en 1937. Le père et le fils transforment les petites quincailleries en grands magasins prospères.

Les années 20 :
Premières livraisons et premier catalogue
1927

Les premières livraisons transitent en calèche.

1926

L’arrivée du premier catalogue imprimé présente des articles de plomberie et de chauffage. C’est un inventaire bilingue rassemblant 572 pages illustrées, magnifiquement relié de cuir vert. L’année suivante, une version papier à caractères dorés est indexée et largement distribuée.

Les années 10 :
Succès
1917

Malgré la Première Guerre qui sévit, un entrepôt de quatre étages est nécessaire au stockage de la marchandise.

1914

Naissance de Roger DeSerres, premier fils d’Omer et d’Eugénie, le 5 septembre.

1913

Après les matériaux de plomberie et de chauffage, l’entreprise met en vente des pièces automobiles, de la peinture et des articles de décoration.

1908 : La fondation

Omer DeSerres a 26 ans lorsqu’il acquiert à Montréal, coins Sainte-Catherine et Saint-Denis, une ferronnerie qu’il convertit en quincaillerie. Entrepreneur aussi dévoué qu’acharné, il ouvre de nouvelles succursales au fil des ans pour devenir l’un des plus importants distributeurs de pièces de plomberie et de chauffage.

 

Prix hommage bâtisseur remis à M. DeSerres par le CQCD