Les solvants pour la peinture à l’huile

Si la térébenthine est la pratique la plus populaire, il en existe d’autres à l’odeur moins incommodante.
Lire plus ci-dessous
La pratique de la peinture à l’huile nécessite l’utilisation de solvants tant pour diluer la peinture que pour nettoyer les pinceaux et les accessoires. Si la térébenthine est le plus populaire, il en existe d’autres à l’odeur moins incommodante.

INSTRUCTIONS :

La pratique de la peinture à l’huile nécessite l’utilisation de solvants à la fois pour diluer la peinture et pour nettoyer les pinceaux et les accessoires. Bien que le solvant le plus connu soit la térébenthine, il existe des solvants dont l’odeur est plus facile à supporter.

1-La térébenthine (aussi appelée térébenthine rectifiée, térébenthine purifiée, térébenthine distillée ou esprit de gomme de térébenthine)

Est une essence végétale extraite de la résine de conifères. Bien qu’elle soit un excellent solvant et un très bon diluant pour l’huile, elle dégage une odeur forte et peut causer des réactions allergiques importantes.

Astuce : La térébenthine jaunit et épaissit avec le temps. Il faudra donc éviter de l’exposer à l’air ou à la lumière.


2- Les essences minérales (des solvants sans odeur)

Sont issues de la distillation du pétrole. Elles peuvent dissoudre la peinture, mais pas la résine dammar et ses produits dérivés. Elles causent peu de problèmes de santé (allergies, etc.), sont habituellement moins chères et ne se dégradent pas avec le temps. Bien préparées, elles ne sentent pas et sont un bon choix pour peindre et nettoyer le matériel.

Les essences minérales sont moins puissantes que la térébenthine lorsqu’elles sont utilisées comme solvant. Comme médium, elles produisent des résultats similaires tant sur le plan du séchage que de l’aspect final de la peinture.

On retrouve différents solvants sans odeur à base d’essences minérales dont ceux faits à partir de taltine, de turpenoid ou de gamsol entre autres.


3- Le white spirit et l’huile essentielle de pétrole

sont des essences minérales un peu moins purifiées et plus fortes. Elles ont une légère odeur et font sécher les couleurs un peu plus rapidement que les solvants sans odeur. Certains de ces produits contiennent un pourcentage élevé de corps aromatiques (qui sont des dérivés du benzène). L’exposition répétée à ces corps aromatiques peut être à l’origine d’intoxications assez graves.

Les solvants aux agrumes se comportent comme les essences minérales, mais accélèrent le séchage de la peinture. La plupart sont presque exempts de corps aromatiques. La Grumtine de Grumbacher est un solvant aussi fort que la térébenthine.