MRS. COLORBERRY

« L’art me donne le sentiment d’être libre. Libre d’être moi-même. L’art m’accepte comme je suis. »
@mrs.colorberry www.mrscolorberry.com Voir les œuvres de Stephanie
MRS. COLORBERRY

Avez-vous déjà eu le sentiment d’être à la bonne place au bon moment ? C’est un peu ce qui est arrivé à Stephanie Walberer, aka MRS. COLORBERRY, lorsqu’elle a touché à la résine pour la première fois — un véritable coup de foudre. De l’artiste à la recherche de son style unique jusqu’à la femme d’affaires derrière le succès monstre de COLORBERRY, Stephanie fait tourner les têtes avec ses géodes plus colorées et scintillantes les unes que les autres. Il nous fait plaisir aujourd’hui de vous partager les grandes lignes d’une discussion que nous avons eue avec Stephanie, la créatrice de l’art géode. Bonne lecture !



DeSerres : Pouvez-vous décrire les moments clés de votre parcours artistique ?

MRS. COLORBERRY : Je détestais l’art. Je ne me suis jamais intéressée à l’art. J’étais certainement l’une des pires élèves en art à l’école. Mais, à un moment de ma vie, je me suis sentie démoralisée. Ce n’était pas une dépression, mais il manquait quelque chose dans ma vie, même si j’avais une famille, des amis, un chien, un excellent travail et mon mari (actuel) Martin. Martin m’a acheté un ensemble de peintures acryliques et une petite toile. Il pensait que ce serait relaxant pour moi — et il avait raison ! J’ai tellement aimé ça que j’ai commencé à regarder des vidéos YouTube sur la peinture acrylique. Après des semaines à canaliser mon Jackson Pollock intérieur et à m’amuser dans notre jardin, j’ai découvert le coulage à l’acrylique, puis la résine. J’ai appris par moi-même, j’ai tissé quelques liens avec des artistes en résine sur les médias sociaux et j’ai commencé à développer mon propre style. Puis un jour, j’ai décidé de mettre des pierres sur une œuvre en résine pour couvrir mes erreurs de coulage : l’ART GÉODE est né !


D : Quelle est l'importance de l'art dans votre vie ?

C : L’art joue désormais un rôle très important dans ma vie — je ne peux pas imaginer ma vie sans art. Je m’intéresse aussi à l’histoire de l’art ; c’est amusant de découvrir et de remettre en question l’histoire de l’art en tant qu’artiste. L’art est aujourd’hui très important pour moi, et pas seulement parce que j’ai ma propre collection/marque. L’art me donne le sentiment d’être libre. Libre d’être moi-même. L’art m’accepte comme je suis. L’art connaît toutes mes faiblesses, mes défauts, mes forces et mes traits de personnalité, car il les rassemble pour créer quelque chose d’unique. Créé par moi. Tout artiste peut être fier de cela.


D : Comment décririez-vous votre art ?

C : Ma réponse ne vous surprendra probablement pas, mais mon art est unique — pas seulement parce que c’est de l’art, mais plutôt parce que chaque œuvre d’art m’apporte un enrichissement personnel. En tant que fondatrice d’une marque d’époxy de luxe, je dois constamment repousser mes limites pour redéfinir, réimaginer, penser différemment, penser plus rapidement, penser de manière plus innovante. J’essaie donc souvent beaucoup de nouvelles choses lorsque je créer des moulages et que je libère ma créativité. Derrière chaque œuvre d’art se cache en fait une nouvelle idée de produit, donc c’est un processus unique.


D : Comment en êtes-vous arrivée à créer votre propre marque de résine ? Comment est né COLORBERRY ?

C : Au début, je détestais le nom COLORBERRY. Il ne me ressemblait pas du tout. Mais lors d’une journée de remue-méninges avec quelques amis, je leur ai demandé de m’aider à trouver un nom pour ma marque. Le mot COLORBERRY est sorti et mes amis ont tranché en sa faveur. J’adore les couleurs (chaque pièce de notre maison est d’une couleur différente) et j’adore les baies… je vous déconseille de me laisser seule avec un gâteau aux fraises, car il ne vous restera que la croûte à manger !

En fait, je voulais à l’origine ne proposer que deux ou trois couleurs à mélanger avec la résine, car j’avais personnellement beaucoup de mal à trouver de bonnes pâtes qui ne se décoloraient pas, ne s’écaillaient pas et ne pâlissaient pas dans la résine. Ça a vraiment touché un point sensible ! Tant d’artistes en résine ressentaient la même chose que moi. Le marché était, et est toujours, inondé d’options, ce qui peut être très accablant pour les artistes, surtout les débutants. Je me suis donc donné l’objectif de rechercher et d’étudier le marché de la résine et de n’inclure que la crème de la crème dans mon assortiment — et maintenant je développe mes propres couleurs, mes propres recettes de résine, j’ai des produits spécialement conçus pour COLORBERRY. Et tout ça, pour que les artistes en résine puissent être assurés que rien ne peut mal tourner. COLORBERRY n’est pas seulement une marque, c’est un mode de vie, une affirmation. La qualité avant la quantité. 


D : Que voulez-vous que les gens pensent quand ils entendent parler de COLORBERRY ?

C : COLORBERRY, c’est un état d’esprit ! C’est ce que vous ressentez lorsque vous saisissez un produit dans votre main. C’est ce que vous ressentez lorsque vous voyez ou travaillez avec les produits. C’est quelque chose dont on ne peut se passer. COLORBERRY, c’est le sentiment d’être un vrai MONSTRE COLORBERRY.

Pour en savoir plus sur les résines, pigments et accessoires COLORBERRY, visitez la page Conseils de notre Espace Créatif, ou consultez la sélection de produits COLORBERRY disponibles chez DeSerres ici.

Les œuvres de Stephanie

Nos experts DeSerres

Découvrir

Nos créatifs inspirants

Découvrir
Retour à Espace Créatif